POUR TOUTES DEMANDES DE PRIX / DOSSIER DE PRESSE / INFOS... 
ENVOYEZ UN SIMPLE MAIL À byshoo@gmail.com 
SHOÖ ETUDIE TOUTES PROPOSITIONS ET RÉPOND VITE !

Entre pop n' street'art, Byshoo puise son inspiration dans les diverses formes d'expressions populaires glanées dans son quotidien et au cours de ses nombreux voyages. Il traite des thématiques actuelles d'un point de vue symbolique, superposant à la réalité de notre société une dimension poétique. Formé et nourri par les métiers de la communication, il est aux premières loges d'un monde agressif et mutant qu'il rêve en délires kaléidoscopiques.
Dans un décor onirique, Byshoö dépeint notre société de consommation au bord du chaos et la naïveté délirante de l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Ses expositions se succèdent, offrant des univers toujours nouveaux et surprenants, n’ayant de cesse d’évoluer et de se réinventer.
En 2013 avec Utöpia, il propose un voyage surréaliste au pays de mannequins ivres d’illusions, d’enfants gourmands de marques acidulées et de clowns heureux sans visages où règne un air de nostalgie d’une enfance oubliée...
En 2014 il présente Sk!ns, prolongement d’Utöpia, où il sculpte le théâtre de ses personnages atypiques au lyrisme exacerbé.
En 2016, il imagine « une page de pub » avec son projet Display! en alliant les codes des médias de masse et de la publicité. Il se veut plus engagé et dénonce ouvertement ce matraquage médiatique visant à hypnotiser une population lobotomisée et à un consumérisme exacerbé de produits loin d’être sans danger.
En 2019, Byhoö quitte Paris pour s’immerger dans la Nature du marais breton et présente BEE . Une civilisation où le monde ne s’articule plus autour de la loi du plus fort et les genres ont disparus au profit de créatures. Résultats d’hybridations génétiques et de souvenirs fantasmés des hommes, les Ouvrières, les Gardiennes, les Chasseuses, les Architectes... s’organisent autour de leur Reine. Cette ôde à la Nature, Byshoö l’exposera d’ailleurs pour la première fois dans un bois dit « enchentée par des fées » ...
En 2020, toujours immergé dans cette campagne peuplée d’animaux qui rythment son quotidien, Il s’interroge sur le rapport que la vie entretient avec la mort. Avec Dreamers, il choisit des artistes disparus qu’ils mêlent à des rêveurs inconnus et se questionnent sur le voyage qui suit notre passage sur la Terre.
Les expos en présentiel étant interdites, il place les toiles dans une scénographie et crée la Première Expo "Clipé". Les oeuvres sont zoomées, rythmées, traitées comme les stars d'un long métrage. "Désormais il y aura un film pour chaque expo"...
En 2021, confiné, dans un contexte de pandémie, ByShoö regrette le triste constat que fait le monde sur le futur des enfants d'aujourd'hui : " J'en avais mare d'entendre que les enfants d'aujourd'hui n'ont pas d'avenir alors je leur ai demandé quels étaient leurs rêves, je les ai peins et j'ai monté ce clip "  

-

Byshoö’s artistic concept is the result of a mix of cultures and is inspired by various pictorial sources. Trained in the field of communication arts, Byshoö, nourished by the overwhelming flow of images we are daily exposed to, uses them as his creative raw material. The artist assembles and splits images up, similarly to a kaleidoscope, to offer a journey in a playful universe, approaching surrealism. The artist’s delirious world, although apparently joyful, holds aggressiveness, enslavement and forced normality. He revisits, in a more ruthless manner, the pop-art movement, from which he follows the main structure. Byshoö warns us against the explosion of our consumer-driven society but reveals the innocence, the fear and the hope of the child within each one of us.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Expositions personnelles (solo shows)

K!DZ
Clip et Facebook/Instagram Live à l'atelier - Rentée des classes 2021

DREAMERS
Clip et Facebook Live (confinement) à l'atelier - novembre 2020

BEE
Le Bois des Fées, Rouans (44) - juillet 2019

BEE
Hôtel Renaissance Trocadéro, Paris 17 - avril 2019

LA GALERU - Vitrine d’Art contemporain 
Commande de la ville de Fontenay sous bois (93) - janvier 2018

DISPLAY!
Hôtel Renaissance Arc de Triomphe, Paris 17 - octobre 2016

SK!NS
La Française AM, Paris 6 - juillet 2014

SK!NS
Galerie JBC1, St Ouen - février 2014

UTÖPIA
Galerie EN FACE,  Paris 11 - septembre 2013

UTÖPIA
L’Institut, Paris 6 - avril 2013

UTÖPIA
Galerie LEE, Paris 6 - février 2013

Le siège d’Air France expose OBBO (projet d’illustration)
Aéroport CDG - septembre 2011
FIRST EXHIB
Agence d’événements First, Paris 17 - mai 2009

-

Expositions collectives (collective shows)

YIA - Young International Artist Art Fair Paris
118 rue de Rivoli, Paris - 30 au 4 novembre 2019

MAC Paris Art Fair
Porte de Champerret, Paris - 24 au 27 novembre 2016

Nuits Blanches Ivry
Collectif Public Chéri mon Amour - 1er octobre 2011

-

VENTES AUX ENCHÈRES (AUCTIONS)

Vente de "L'adoucissant des Dieux" - 40x30cm - 420€
Katawiki - 20 décembre 2019

Hôtel Drouot
21 octobre 2017



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Submit
Thank you!
Back to Top